Quelle est la différence entre un diamant naturel et un diamant de synthèse ?

Entrant dans la fabrication de nombreux bijoux, le diamant est sans conteste le minerai le plus prestigieux au monde. Symbole d’éternité, ce joyau est souvent monté sur des bagues de fiançailles. Cependant, tous les diamants ne sont pas d’origine naturelle. En réalité, l’évolution technologique a permis d’élaborer des diamants de synthèse quasi identiques au minerai originel. Quelle différence existe-t-il réellement entre un diamant naturel et un diamant industriel ? Découvrez !

Le diamant naturel

 

Extrait des profondeurs de la terre, le diamant originel est connu pour être le minerai le plus dur au monde. Symbole de perfection, cette pierre précieuse est employée dans la réalisation de nombreux articles en joaillerie. En effet, ses utilisations y sont multiples, allant de la simple bague diamant au solitaire diamant. De même, dans toute collection de bagues de luxe ou autres bijoux en or, le diamant est bien souvent présent. Outre la bague solitaire en or, vous pourrez voir un solitaire diamant ou encore choisir bague diamant or rose.

Bien que très utilisé, le diamant n’en demeure pas moins l’un des minerais les plus rares de la planète. En réalité, si sa valeur pécuniaire est aussi élevée, cette raréfaction en est l’une des causes. Par ailleurs, si le diamant est aussi pur, c’est bien parce qu’il se forme à de grandes profondeurs sous terre. En effet, il faut descendre jusqu’à 200 kilomètres sous terre afin de pouvoir extraire le précieux joyau. Hormis cette localisation insolite, d’autres éléments expliquent le caractère unique de cette pierre. Entre autres, le carbone ne peut se changer en diamant qu’à la température extrême de 1 500 °C.

Le diamant artificiel

 

En dépit de toutes ses caractéristiques exceptionnelles, le diamant naturel présente un défaut majeur : sa rareté. Situé à des profondeurs phénoménales, le diamant se cristallise sur plusieurs milliards d’années. De plus, il ne se développe que dans une lave tout aussi rare appelée kimberlite. Face à cette situation, certains laboratoires ont eu l’idée d’élaborer une réplique de cette merveille naturelle. Ils ont ainsi réussi à mettre au point un diamant synthétique présentant quasiment les mêmes propriétés que la pierre naturelle.

Deux méthodes permettent principalement d’atteindre cet objectif surprenant. La première méthode consiste à créer le diamant au moyen de couches successives obtenues par dépôt chimique en phase vapeur. La seconde technique quant à elle, est bien plus simple. En réalité, elle consiste à soumettre un mélange de carbone et autres métaux de transition à de très fortes températures. Par ailleurs, ces procédés donnent des résultats très satisfaisants et les diamants synthétiques qui en sont issus sont utilisés dans plusieurs domaines.

Ils servent notamment dans :

  • la découpe ;
  • le polissage ;
  • le broyage ;
  • et la gravure.

À l’instar de son homologue naturel, le diamant synthétique est également présent en joaillerie. Quasi indétectable, il se substitue parfaitement à la roche naturelle.

Différences entre diamant naturel et diamant artificiel

 

Si vous essayez de différencier ces deux gemmes, sachez que vous vous attaquez à une tâche ardue. En effet, le diamant synthétique est tellement bien élaboré qu’il est indétectable à l’œil nu ou encore au microscope. Cependant, certains indices permettent quand même de les différencier.

La valeur financière

Comme vous le savez, les diamants naturels sont extrêmement rares et difficiles à extraire. De ce fait, ils ont une valeur financière très élevée et qui ne cesse de grimper. En réalité, plus un vrai diamant vieillit, plus son prix augmente. Même s’il coûte cher, le diamant industriel quant à lui ne vaut que quelques centaines de dollars par carat. Pire, cette valeur pécuniaire est vouée à chuter à mesure que la production s’intensifiera. Par ailleurs, cette situation sera encore plus bénéfique pour le vrai diamant dont le coût va certainement encore grimper.

La différence de matières

Même si les deux pierres sont semblables en apparence, elles présentent des structures intrinsèques différentes. Formé dans les profondeurs terrestres après des milliards d’années, le diamant naturel présente des inclusions particulières. Mieux, il contient des éléments naturels parfaitement conservés et d’une grande valeur scientifique. Le diamant de laboratoire quant à lui, présente des imperfections qu’il est souvent nécessaire de traiter avant sa commercialisation.

Vous pourriez également apprécier