Tags

Articles Similaires

Partager Sur

Bague de fiancaille diamant : Pourquoi faut-il choisir des diamants pour votre demande en fiançailles ?

Les bagues de fiançailles sont une tradition bien connue dans notre culture, et c’est d’ailleurs très excitant ! Après tout, toutes les filles rêvent du jour où l’homme de leurs rêves leur glissera une pierre étincelante au doigt. Cependant, combien de fois nous arrêtons-nous pour réfléchir à l’origine de cette tradition et à la façon dont elle est devenue le phénomène vedette qu’elle est aujourd’hui ?

C’est un sujet intéressant à explorer, et ci-dessous, nous nous plongeons dans l’histoire des bagues de fiançailles en diamant. Comment des termes tels que « un diamant est éternel » ont-ils vu le jour et comment ces pierres brillantes ont-elles acquis le prestige qu’elles ont aujourd’hui dans l’industrie du mariage ? Continuez à lire pour le découvrir.

L’histoire des bagues de fiançailles en diamant

L’origine exacte de la tradition des bagues de fiançailles par rapport aux diamants n’est pas complètement connue. Cependant, les historiens ont quelques intuitions qu’ils aiment citer sur le sujet. Les anthropologues pensent que cette tradition est née d’une coutume romaine selon laquelle les épouses portaient des bagues attachées à de petites clés. Ces bagues étaient censées indiquer que leur mari en était « propriétaire ».

L’archiduc Maximilien d’Autriche a commandé la première bague de fiançailles en diamant, qui remonte à 1477, selon les archives. Elle était destinée à sa fiancée, Marie de Bourgogne. D’après les historiens, cela a déclenché la tendance des bagues en diamant à être un achat courant parmi l’aristocratie et la noblesse européennes. De là, il est devenu de plus en plus courant pour les hommes d’acheter des bagues en diamant comme symbole de leur amour et de leur engagement envers ceux qu’ils aimaient.

De là, les victoriens ont popularisé celui des bagues de fiançailles ornées. Ces bagues étaient souvent composées de diamants mélangés à d’autres pierres précieuses, à une gamme de métaux précieux et à différents émaux. À l’époque, ces bagues étaient généralement fabriquées en forme de fleurs et appelées « bagues de postérité ». À partir de là et jusqu’à l’époque édouardienne, la tradition d’associer les diamants à d’autres bijoux et de les monter couramment en filigrane s’est poursuivie.

La naissance d’un slogan populaire

Avançons rapidement jusqu’en 1948, date de la naissance d’un slogan classique. Le dicton toujours populaire « Un diamant est éternel » a été inventé par la société De Beers. Cette campagne a pris un grand essor, stimulant un grand nombre de ventes. Non seulement ce slogan s’est avéré accrocheur et séduisant, mais il a également eu d’autres significations qui ont contribué à la popularité croissante des diamants. L’idée que le diamant est « pour toujours » a permis de montrer la durabilité des pierres, et a également inculqué aux Américains le fait qu’un mariage est un engagement éternel. En 1999, Advertising Age a proclamé ce dicton « le slogan du siècle ».

Ce slogan est venu d’une société qui s’est efforcée de rendre les diamants plus accessibles, dans la foulée des années 1930, lorsque la demande de diamants en Amérique a chuté en raison des difficultés économiques. Avant la Grande Dépression, les ventes de diamants étaient déjà en déclin depuis des années, car on croyait généralement que ces pierres étaient une extravagance réservée aux riches. Mais en plus de ce dicton encore populaire, De Beers mettait en scène dans ses publicités des stars de cinéma glamour, lourdement ornées de beaux diamants.  En trois ans, les ventes de diamants avaient augmenté de 50 %.

Le succès de la campagne tient peut-être en grande partie au fait que ces publicités visaient à associer la beauté éternelle d’un diamant au même bonheur et à l’amour durable qu’un mariage est censé englober. En mettant l’accent sur la permanence et l’intemporalité, des images de couples en lune de miel ou même des publicités qui assimilaient l’achat d’un diamant à la fondation d’une ville ont été largement diffusées.

C’est dans la campagne publicitaire de De Beer que la tradition des bagues de fiançailles en diamant est véritablement née et a pris son essor dans la société. Dès les années 1940, les rapports annuels de De Beers faisaient souvent référence à la « tradition des diamants de fiançailles », même si celle-ci n’avait pas encore pris feu. Cependant, plus les campagnes se sont concentrées sur cette idée, plus le public a commencé à perpétuer la tradition. En 1951, huit mariées américaines sur dix se sont vu offrir une bague de fiançailles en diamant. Depuis lors, ce nombre est resté pratiquement inchangé.

Bien que l’histoire des bagues de fiançailles ne soit pas exactement gravée dans la pierre, une grande partie de son existence peut être attribuée à l’histoire mentionnée ci-dessus ainsi qu’à la naissance d’un slogan qui est toujours vénéré aujourd’hui, des décennies après sa création. Mais quelle que soit l’origine de cette tradition, elle semble être là pour rester. C’est pourquoi nous aimons offrir aux couples des options de bagues en diamant abordables et personnalisables que les mariées aimeront dès qu’il se mettra à genoux, symbolisant ainsi son amour et son affection éternels.